N’importe qui, c’est pas rien

Publié le

kafkaTransports

549854943-grande-depression-crise-economique-mondiale-police-montee-combat-de-rue Faudrait voir à pas trop nous gratter le mollusque, la couenne et l’allumette à combustion, histoire de voir si c’est pas du flan ce qu’on raconte, qu’on serait ramollis de la révolte, faudrait pas nous pousser bien plus, je veux dire qu’on est à deux doigts et un trou de balle, à un rien de se faire niquer sans avoir compris ce qui nous tombe sur le haricot, à deux doigts de la machine à fachos, de se faire mettre trois doigts ou le poing entier, va savoir, parce qu’on aime la rigolade et qu’on aurait rien vu venir, ou pas voulu voir, parce que mieux vaut s’en payer une tranche tant qu’on peut, même une tranche de rassis, on est pas délicats, c’est pas nous qu’on rechigne à fourrer la dingue ou le dindon, pas nous, nom de Dieu, on a le Rabelais bien râblé et au jarret collé…

View original post 600 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s