Le silence des bêtes, d’E de Fontenay

Publié le Mis à jour le

Je commence, pas vite, plusieurs semaines que le livre est là, ce gros livre d’Elisabeth de Fontenay, d’abord lecture ça et là, me plaît, très riche et me décide à commencer par les premières pages. Qui demanderont certainement une relecture, c’est dense.

Et je ne ferai pas l’économie de chercher et chercher à assimiler certains mots comme aporie, aporétique, que j’ai déjà tenté d’apprendre (comme des mots d’une langue étrangère) et de saisir grâce à un contexte …

(p 22) Ce caractère aporétique du scandale de la souffrance animale ne mène-t-il pas à un inévitable échec celui qui parlerait en leur nom parce qu’il souffre avec eux ? »

Définition de l’aporie (tlf i) : Contradiction insoluble dans un raisonnement.

Publicités

Une réflexion au sujet de « Le silence des bêtes, d’E de Fontenay »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s